Les gênes thoraciques

Les sources médicales spécialisées distinguent essentiellement trois catégories de gênes : organiques, psychiques et mentales.

Les critères cliniques et paracliniques permettent de classer la gravité des gênes thoraciques en trois degrés : la gêne modérée, la gêne de gravité moyenne et la gêne sévère.

A titre d’exemple, une source médicale définit l’asthme comme suit :

« L’asthme est une maladie inflammatoire des bronches qui les rend hyperexcitables et les amène à se fermer soit spontanément ou au contact avec certaines substances présentes dans l’environnement ».

Compte tenu des divers aspects précités et vu l’impossibilité de mesurer toutes les catégories de gêne par les outils disponibles de la méthode expérimentale, il est devenu nécessaire de mettre en lumière les limites de cette méthode.